Ricochets

 

balls-539359__180.jpg

C’est une nuit noire, sans lune, il arrive au bord de l’étang. Un homme vient vers lui :

-Monsieur, pardonnez-moi mais que venez-vous faire ici et à cette heure ?

-Excusez-moi mais je viens pêcher.

-Oh, mais vous ne verrez goutte !

-Laissez-moi, je vous prie, je dois attraper mes rêves !

 

Il est pris pour un fou, sûrement… en tout cas le curieux s’éloigne de lui, et c’est tant mieux sinon il aurait dérangé cette histoire. L’homme n’est plus là. Le voici maintenant seul avec lui-même :

Ne peut-on pas me laisser tranquille ? Il me plaît à moi d’être ici et à cette heure sombre. Oui, c’est quand le jour est parti que je vois le mieux et que je peux alors me souvenir. Je veux revenir au jour de mes dix ans où je lançais des cailloux pour faire des ricochets à cet endroit précis. C’était le jour où j’ai décidé de planter des couleurs là où on les attend le moins, au risque de troubler celles qui existent déjà, et d’avoir perturbé les poissons.

Sous les cailloux lancés depuis mon enfance, et à la surface de cette eau plate, naissaient des partitions. Je me souviens des longs sons vibrant à l’unisson en prune et en turquoise, et des roses qui venaient danser dans ce bal enchanté.

Je vois à présent le soleil d’or, d’ocre et de citron, qui peinait à percer dans un ciel laiteux et moiré de tendres mauves. Le bel astre était fâché qu’on ne lui accorde que des couleurs chaudes. Il voulait du parme, du violet, du bleu et du vert, alors je lui en ai donné. Il m’a aussi demandé de le peindre. Pour me remercier, il m’a permis de pêcher quelques fruits au creux de son reflet perdu dans l’étendue aqueuse et carrée de son portrait.

Les couleurs sentent bon, vous ne le saviez pas ? Si vous fermez les yeux, à l’heure de votre nuit, vous pourrez aussi les goûter, les voir et les caresser. Quand elles prennent vie, il leur vient une âme, il leur vient des mots. Elles peuvent chanter pour illuminer vos jours. Les marrons vous le diront avant de s’éloigner de mon étang pour rejoindre les terres de Sienne ou celles qui ont brûlé… Oui, qu’on me laisse retrouver les charmes colorés de mon enfance !

balls-539359__180.jpg

 

Publicités

Auteur : hortenseremington

J'aime regarder, écouter, observer, essayer de comprendre, comprendre, aimer, essayer d'aimer, rêver, respirer, voir, sentir, ressentir ... Je suis comme tout le monde.

8 réflexions sur « Ricochets »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s